Ma jolie parenthèse - extrait


Si l'accroche écouteurs

Est en forme de coeur

Le métronome est joueur :

Un sourire dans un coin,

L'interdit qui s'éteint, Et les règles se meurent.

Il fait noir, un peu froid;

Je me confie à toi,

Pianotent nos vingt doigts.

Un "Tu me plais" s'y frotte

Pique le réciproque

Sans profession de foi.

(...)

Il est un peu trop tard

Mais c'était bien trop rare

Pour finement lutter.

Tes yeux qui me caressent,

Nos ébats sans paresse,

Des éruptions rêvées.

(...)

Dans un peu de colère

Rouille une blessure de guerre

Ni perdue ni gagnée. Et tu me manqueras, On s'interrogera:

Remuer le tout-tracé?

Ma jolie parenthèse,

Il faudra que je taise

Ces émotions remuées.

(...)

Serrent nos poings aux merveilles

Des demains sans sommeil Et ne pas l'évoquer.

Ma jolie parenthèse,

Que rien encore n’apaise,

Ni ouvert ni fermé. Je n’ose plus ouvrir Le livre du désir Ni celui du passé.

Je comprendrai demain,

Je subirai en fin, Ce qu’on a mérité.

La souffrance ou le bien,

Doux ordre ou incertain,

J’attends sans y penser.

Ma jolie parenthèse, Il faut, là, que je taise

Ces folies éveillées.

Etait-ce une parenthèse ?

Que ça plaise ou ça pèse,

Tu rimes avec vibrer.

#amour #poème #poésie

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Je veux te signer l'ouïe fermée

J'ai mis ta musique très fort Et mes bouchons d'oreille Parce que ce qui compte Ce sont les vibrations Et pas les notes en bas de page Non ? Je veux te signer l'ouïe fermée

Hécatombe de mots doux

À l'aube de la nuit Ou au soir du matin Lorsque ta langue se perd entre mes Reins Que le plaisir s'y repère bien Alors Là Souvent Nous faisons l'Amour Il a son petit nom à lui que tu n'approuves pas t