• Marine André

Sur ton épaule


Sur ton

Epaule

Blottie dans le noir

Sur ton

Coeur

Presque

Les promesses du silence étaient douceur et

Boire

Ta peau

Sans rien

Boire

Ta peau

Et ta chaleur

Sur ton épaule blottie dans le

Noir

Sur tes battements de vie

L'oreille émerveillée

Le souffle en suspension pour ma mémoire le

Tien

Sur ton

Epaule

Blottie dans le

Noir

Le bonheur

Et partout

Sur ton

Epaule

Blottie

Dans le noir

La tête légère de

Tout

Sur ton épaule

Blottie dans le noir

Au bout du

Monde

J'étais au vrai du mien

Reine de ta sérénité

Reine de ton royaume apaisé

Sur ton épaule

Blottie dans le

Noir

Tes battements de vie rythmaient dans mon

Ventre

Les sourires du silence que tu nous dessinais

Et les rires que ta peau sur la mienne transpirait

Sur ton

Epaule

Sur ton épaule

L'instant était petit toujours

L'instant était petit Tout

Tout

Sur ton épaule aux battements de

Vie

Quand ton regard était

Clos

Loin en rêve

Tu dormais et

Mes doigts jouaient une mélodie imperceptible

Effleurant ta

Peau

La fleur de mon

Ventre

Respirait sereine

Respirait si pleine

Et un ange veillait à nos

Oui

Les yeux du temps ont capturé les images

De ton épaule

Et mon visage

S'aimant en douceur dans le noir

Chacun de nos soirs

Sur ton épaule

J'aurais voulu te dire que

Sur ton épaule

L'instant était petit toujours

Et que chaque soir

Mon Roi

Sur ton épaule

Tout s'arrêter de gigoter

Tout s'arrêtait de trop tourner

Tout s'arrêtait de questionner

Et le présent nous embrassait

Nous bénissait

Quand tu dormais

Ou juste quand tu m'étreignais

Sur ton épaule

J'aurais voulu te dire que

Sur ton épaule

L'instant était petit toujours

Et que chaque soir

Sur ton épaule

Plus de place oh non pour la

Peur

Plus peur du Jour

Plus

Peur tout court

Sur ton épaule

Sur ton Epaule

Blottie dans le noir

Sur ton épaule

And even if today

My face lies instead of lies down

Sur ton épaule

Even if

It is gone

All this used to be ours

The night and the

All

#poésie #amour #souvenirs

1 commentaire