• Marine André

La fête (ou la Magie d'une Fête)

J'avais 14 ans quand j'ai remporté avec ce poème les

Grand Prix & Premier Prix Jeunesse du

Concours de Poésie de la Ville d'Ozoir-la-Ferrière.

Tout est début ... Croyez bon et tenez bien ;-) !

Bonne fin d'année, bon renouveau.


Une rose sans pétale,

Une voix sans mélodie,

C'est la magie qui s'en va.


Mais je me suis éveillée

Dans la poussière étoilée

D'une salle ensoleillée.


Cet enchantement pour un bal,

Ce charme, cette sorcellerie,

Un bel instant durera.


Et j'entends l'éclat des verres,

Qui trinquent pour l'avenir,

A la santé des amis.


Mais la fête s'est arrêtée,

Personne n'osera bouger,

La peur de tout effacer.


Dans tes yeux je vois la mère,

Celle qui est venue me dire :

"C'est une soirée de Magie ..."


Avec un peu de folie,

Un souvenir pour la vie,

Une fête à l'infinie ...


- - - - - - -


Si tu vis, vu, tu vivras,

La vue en vague souvenir,

Le Pas en échos, en rage ;


Et la faiblesse luttera

L'amour n'est qu'un avenir

Puisqu'il n'a ni mort ni âge ...


C'est la fête et sans cadence,

Récolte les pleurs des Anges,

Si Confiance mène la danse,


Ils feront pousser nos chances ...

De l'engrais pour qu'on se change,

Fêtons patience et conscience !



Posts récents

Voir tout

J'aimerais bien dormir

J'aimerais bien dormir Mais je ne sais que dire A la nuit qui s'éteint ... Montent les souvenirs, La peur de l'avenir, L'instant : rien n'est serein. J'aimerais bien dormir Mais ne sais comment fuir E