• Marine André

Amante


Couvre-moi de baisers au goût danger -

Cachés;

Irrépressiblement deux dérangés

Lâchés.

Balayons la poussière du quotidien,

Ensemble.

L’ennui du terre-à-terre trop circadien,

Qu’il tremble !

Inventons une corporation d’agents

D’humour,

Un embrouillamini encourageant

L’Amour.

Couvre-moi de demains et de continuité,

Les parenthèses de toi ont goût d’absoluité.

Couvre-moi de mots doux et de promesses

Qui mentent.

Tant que l’instant dit vrai, je vis d’ivresse,

Clémente.

Balayons les pleutreries lamentables,

Taries,

Dessinons un déliement délectable.

Pari?

Inventons une harmonieuse hardiesse

Démente.

Comme l’illusion est vraie, je suis l’ivresse :

Amante.