• Marine André

Larmes


Il y a des Larmes sur les vitres De Mes souvenirs Couleur poussière Pas toujours claires Mur cimetière Paroi aux joies Des "je n'sais pas" Il y a des Larmes

Larmes Je crois

Il y a des larmes sur les vitres De Mes mémoires Des larmes aussi sur leurs miroirs Sur leurs reflets Aux contours flous Aux rêves fous Désenchantés Et de l'ombre sur Leur demain Le coeur n'est pas N'est pas Léger Il y a des larmes Même en sourire Le coeur n'est pas Ça va sans dire

Il y a des larmes indélébiles sur les vitres De Mes souvenirs Et des désirs Que je trépigne Sur leur déjà brèches abîmées Sur leur pourquoi né du passé Il y a des larmes Il y a des Larmes Que l'acide des regrets prend Arme Puissante Contre mes joies Et contre moi Il y a des LARMES Larmes de tout Larmes au combat

Il y a sur les vitres de Mes souvenirs un peu de pluie Des pluies de larmes Torrentielles Qui sonnent L'alarme au potentiel Même dans mes luttes Même hors des drames Il y a des larmes Il y a mes Larmes

Coulent mais sans jamais déborder Devant les gens Prenant le temps Toutes en secret Goût nostalgie Goût infini Les larmes Sur la paroi fine invisible au nom Sournois Qui effaça Mais redessina sans émoi Les couleurs peurs des souvenirs

Et leurs ventres chauds de Bonheur Quand il en était encore Leurre Il y a des larmes Il est des Larmes Goût indécis Et si Et oui Il y a Des Larmes Je crois Aussi Couler du sang C'est un peu vie Il y a des larmes Et c'est tant Pis

Demain sera Clair A travers Les vitres aux larmes séchées Demain sera clair Renforcé De la force des peines passées Tourner le dos Ou ébrécher Pour contorsionnant se glisser Vers le soleil Sèche en éveil Larmes en arrière plan démodé En point suspens Interrogés Que sont les larmes trop tracées Il y a des Larmes Il y a des larmes Et c'est normal Il y a Des Larmes Il Y Avait Et c'est ainsi

Il y a des larmes Et l'Homme construit A la sueur de larmes chéries Il y a des larmes Il y a des LARMES Au peu d'oubli Et c'est ma Vie

Merci à Sarah Desti d'avoir illustré ce poème. (Photo Sarah Desti / Modèle Marine André)


Posts récents

Voir tout

Nouveau lieu

Pousser Pousser Accoucher des immobilismes Enfanter de ses peurs et Les abandonner Nouveau lieu Vide Plein A tisser soigneusement Comme une

Disparu

C’est drôle Depuis Toi Mon coeur s’est durci Existe-t-il Bat-il encore Que bat-il Le vent Même pas Il faudrait respirer Tu disais Respirer n’a pas ramené ni la Vie ni la Noyade La Vie ce serait bon La