• Marine André

Sans mentir


Si

Quelques jours après

Au détour d’un échange virtuel

Ou face à face

Si

Quelques petites semaines après

Si tu as besoin de chercher ailleurs

Déjà

L’amour

La tendresse

Le désir

La complicité

Les rires

Les projets

Les échanges

Les habitudes

Les surprises

Les messages

Les mots

Les sourires

Les compliments

Le soutien

Les

Tout ça

L’amour que nous partagions hier dans le réel

Que nous avions en nous

Et entre nous aussi

Si

Si tu as besoin

Déjà

D’effacer nos souvenirs

De ne plus rien vouloir de moi

De les ranger dans une boîte

De tourner le dos

De

De te confier à d’autres

De les attiser

De les reluquer

De flirter

De tester

De leur dire des mots

Doux ou

Crus

De les mater avec envie

De les titiller en léger

De

Oui

De te faire désirer draguer

Par

D’autres

D’autres étrangères ou semi étrangères

D’autres démissionnaires qui ne sont là que pour le

Facile

Le paraître

Les paillettes

Et

Oui

D’imaginer un possible avec elles

Même un instant

Même un peut-être

Même un éphémère

Même un

Plutôt que

Plutôt que

Si tu choisis vraiment et

Définitivement de renoncer plus tôt

Plutôt

Plutôt que de nous accorder

Que de nous offrir

Que nous faire confiance

La force de repenser

D’aimer

De caresser ce que nous avions pour le faire fleurir

Grand

Pour le faire solide

Pour le réparer

Pour le chouchouter

Pour lui être fidèle

Pour croire à ce que nous lui avions promis

Surtout

Maintenant que

Que nous nous sommes tout dit

Que nous pourrions repartir sur un nouveau terrain

Oui

Que nous avons le terrain pour permettre

Que le passé est derrière

Que le brouillon est raturé

Mais qu’on a les lignes à présent

Pour écrire vraiment le Roman

Si

Si il te prend déjà d’aller chercher ou croire que tu trouveras en mieux

Ailleurs

Chez l’une

Ou l’autre

Ce qu’il y avait chez moi

Pour du concret ou même

Pour une nuit dans tes bras

Alors que nous avions construit

Alors que nous avions du

Rare

Doux

Alors que nous nous

Maladroitement parfois

Mais avec plein de beau

Apprivoisions

Encore

Si tu fais

Si tu as

Envie ou

Besoin d’un peu

Ou plein de ça

Alors

Alors

Alors alors c’est que

Jamais

Jamais je n’ai compté

Alors c’est que jamais

Jamais tu n’as été vrai

Jamais

Depuis le premier baiser

Depuis le premier je t’aime

Depuis la première ligne échangé

Jamais tu n’as été vrai

Jamais tu n’as été là

Jamais tu n’as donné

Jamais tu ne t'es

Donné

Ouvert

Livré

Jamais tu n’as été sincère

Non pas forcément avec moi

Mais

Oui

Mais avec toi-même

Avec Toi-Même

Et ça

Tu vois

Tout ça

Ca laisse un trou béant en moi

Si ça existe

Ca

Si les Si sont Sûrs

Alors là

Oh

Ca laisse un trou béant en moi

Irréparable

Irrémédiable

Ca me coupe le ventre et les bras

Ca laisse un trou

Vraiment

Ca laisse un trou béant en moi

Oh

Béant en moi

#mort