De haut en las

Là-haut le ciel sourit

Est bleu

Est nuages blancs

Blanc de lumière

Blanc sans poussière

Ni d’étoile ni de cerf-volant

Il prend son temps

Il vit confiant


Confiant

Mais

Mais

Mais sur la Terre tout est plus las

Ô tout est las

Le temps s’est tu

La mer espère

Le vent s’étiole en liberté

Qui fait flamber le son des cloches

Les décimés qu’on ne compte pas

Quoi


De haut en las


Il faut comprendre de haut en las

Le temps figé

De haut en las

Les humeurs font le même trajet

De haut en las

De haut en las

Elles ne montrent plus de respect


Pourtant bien-sûr

Tout reviendra

En haut

Sans fourbe

Tout reviendra

Quand

D’ici-là

Ô d’ici là

Le ciel sourit

Là haut

Là bas

Sans eau hélas

Si haut

Si là

Tout reviendra

De haut en bas

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Je veux te signer l'ouïe fermée

J'ai mis ta musique très fort Et mes bouchons d'oreille Parce que ce qui compte Ce sont les vibrations Et pas les notes en bas de page Non ? Je veux te signer l'ouïe fermée

Hécatombe de mots doux

À l'aube de la nuit Ou au soir du matin Lorsque ta langue se perd entre mes Reins Que le plaisir s'y repère bien Alors Là Souvent Nous faisons l'Amour Il a son petit nom à lui que tu n'approuves pas t